• L'église de la forêt (Dordogne)

    Voilà une église ou plus vraisemblablement un prieuré, niché au fond des bois et à proximité d'une source.

    Patrimoine d'ailleurs

    Redon Espic, tient son nom de Rotundo Spino (éperon arrondi).

    Patrimoine d'ailleurs

    Le prieuré daterait de la fin du 12ème siècle , la première mention de ce lieu remonte à 1327. Il n'a pas encore livré tout son mystère, puisqu'il pourrait s'agir d'un prieuré de femmes,de repos ou de résidence.

    Patrimoine d'ailleurs

    Dès le 18ème on sait que celui ci est en ruine puisque plusieurs doyens réclament des expertises pour estimer les réparations.

    Patrimoine d'ailleurs

    Au 19ème , l'église aurait même servi d'étable à moutons avant que l'évêque ne donne à nouveau l'autorisation d'y célébrer la messe en 1862 à la suite des apparitions de la vierge à quelques centaines de mètres.

    (ici les ruines de la salle capitulaire)

    Patrimoine d'ailleurs

    L'église est inscrite à l'inventaire des monuments historiques en 1948,et l'ensemble (église et batiments) a été classé au titre des monuments historiques en 1999.

    Patrimoine d'ailleurs

    Huit sépultures ont été retrouvées.L'une d'entre elles devait s'encastrer dans l'enfeu creusé à cet effet.

    Patrimoine d'ailleurs

    A gauche de l'enfeu on distingue une croix gravée dans la pierre.L'importance de cette croix qui indique l'enfeu pourrait indiquer qu'il s'agit de la sépulture d'un prieur (peut-être le premier de Redon Espic).

    Patrimoine d'ailleurs

    Il se peut que se passage ammenait à un cloitre ou à une cours.

    Patrimoine d'ailleurs

    A l'intérieur, une voûte en arc brisé s'élève à presque 8 mètres à l'est et 9 mètres à l'ouest pour rattrapper la différence de niveau du terrain.

    Patrimoine d'ailleurs

    Patrimoine d'ailleurs

    2 niches rectangulaires se trouvent dans le mur au niveau du chevet.L'un d'entre elles est percée d'un orifice carré servant de lavabo liturgique.

    Patrimoine d'ailleurs

    Un décor peint daté du 12ème ornait l'ensemble de l'intérieur dès la fin de sa construction, il n'en reste que quelques traces.

    Patrimoine d'ailleurs

    Dont des restes de frises au motifs végétaux .

    Patrimoine d'ailleurs

    Nous continurons la visite quelques centaines de mètres plus loin avec une histoire comme il en existe partout mais surtout par un petit bijoux au milieu de nulle part, un endroit où l'on est obligé de faire waouhhhh.

    donc soyez sage en attendant la suite.....


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Mercredi 2 Février 2011 à 19:32

    mouai mouai mouai, cela resemble plutôt a une cave à vin Ils ont ajouté 2/3 bancs, une croix, la Marie et ton bijou est la découverte des bouteilles . Hé hé je le savais

    N'oublies pas que je suis ta cop's pour la dégustation

    3
    oceane64 Profil de oceane64
    Mercredi 2 Février 2011 à 18:04

    C' est un endroit magnifique.

    Tes photos sont très réussies, bravo.

    J' attends la suite

    Bises Océane

    2
    fanfan de troyes Profil de fanfan de troyes
    Mardi 1er Février 2011 à 11:27

    Trop belles photos en découvertes géniales...!

    Moi aussi, j'attends la suite....

    A bientôt, Fanfan.

    1
    sportbilly Profil de sportbilly
    Mardi 1er Février 2011 à 00:22

    Permets moi de faire waouh dès à présent. Voici un "prieuré" comme on en voit rarement : charmant de sobriété, on dirait qu'il a conservé son "âme"...

    Décidemment, tu as le don de dénicher de fameux bijoux. J'attends la suite avec impatience.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :